Conclusion de ma synthèse

 

CONCLUSION

 

 

Il est clair que l’aluminium est une substance toxique pour le corps et peut entraîner de nombreuses maladies. Avant que le laboratoire Pasteur soit racheté par Mérieux, l’adjuvant des vaccins était à base de calcium, totalement inoffensif pour l’organisme. Pourquoi l’avoir changé pour l’hydroxyde d’aluminium alors que cela fait 30 ans que l’on connaît la toxicité de l’aluminium ?

Toujours est-il que l’on continue à vacciner à tour de bras avec ces vaccins aluminiques !

Les autorités sanitaires veulent ' des faits ', pourtant il y en a, on ne peut plus appeler coïncidences toutes ces maladies survenant après vaccination. Je prends pour exemple la myofasciite à macrophages, lors d’une biopsie musculaire on retrouve bien des cristallins d’aluminium au point d’injection ! ! ! N’est-ce pas une preuve ? Et, toutes ces personnes décédées ayant contracté la maladie d’Alzheimer chez qui l’on retrouve de l’aluminium dans le cerveau ? ? ?

Je ne fais partie d’aucune ligue anti-vaccinale, j’ai toujours fait mes vaccins avec une confiance aveugle….celui de l’hépatite B m’a été imposé par mon employeur et jamais je n’aurai supposé une seule seconde qu’il aurait pu me rendre malade ! ! !

Il existe des chercheurs, des médecins, des professeurs qui se battent pour prévenir les autorités des effets secondaires graves mais rien ne bouge…

Encore une ' histoire de gros sous ' ? Tout ceci suscite beaucoup de questions !. Le vaccin HB notamment est une source de bénéfices financiers très importante alors on continue et puis, il faut écouler les stocks…

Une information : le vaccin polio est également un vaccin aluminique, récemment un accord a été passé avec la France et huit pays d’Afrique pour lancer une vaste campagne de vaccination en vue d’éradiquer ! Vaste programme…

A côté de cela, la justice indemnise des patients ayant porté plainte en civil, paradoxal, non ?

Beaucoup de livres sont parus, cinq familles de personnes décédées suite à la vaccination sont en pénal contre M. Mattei, M. Kouchner et principalement M. Douste Blazy. Ces personnes décédées étaient en parfaite santé avant l’injection du vaccin hépatite B, coïncidence aussi ?

Le doute plane également quant aux précautions prises par les laboratoires avant la commercialisation du vaccin hépatite B. Comment se fait-il que le Professeur Gherardi, ayant injecté une dose de ce vaccin à des rats, apparaît un cancer après cette expérience ? Les laboratoires ne font-ils pas ces expériences avant la commercialisation de leurs produits ?

Et l’état, dans tout cela ? Il se protège derrière l’Afssaps qui ne nie pas les effets secondaires possibles mais pas suffisamment dans la balance bénéfice/risque !

De source sûre, j’apprends que l’Afssaps a sollicité le REVAHB (réseau contre la vaccination hépatite B) pour obtenir leur recensement. Et ils n’ont pas transmis les mêmes chiffres !

Quand l’on sait que les experts qui font partie de l’Afssaps ont en majorité des intérêts avec les laboratoires, comment rendre des résultats objectifs ? ? Les experts devraient être indépendants !

Le Dr Marc Girard a oeuvré pour faire éclater la vérité et ce, à ses dépends, puisqu’il a subi des pressions de toutes parts !

Aujourd’hui, j’ai l’impression d’être dans un mauvais film et pourtant, c’est la réalité !

Attendent-ils tous un nombre de décès ou de malades plus conséquents ?

Cela me fait penser à un mauvais carrefour sur une route, personne ne réagit même s’il est extrêmement dangereux et que tous les usagers l’ont signalé. Après quelques décès, on voit alors se construire un rond point…

.Mais sachez que là, ce sont des dizaines de milliers de personnes qui perdent leur santé, leur travail et vivent l’exclusion puisque la plupart des maladies ne sont pas reconnues par la sécurité sociale. Alors, non seulement, vous souffrez physiquement, moralement, votre vie est gâchée, vous perdez votre travail, votre famille elle aussi en souffre et en plus, votre situation financière devient catastrophique !

Sans compter que tous ces malades se battent pour avoir un diagnostic, car, lorsque l’on parle des dangers de la vaccination, ' silence radio….. '. Les médecins sont mal à l’aise, n’ayant pas été informés officiellement, ne maîtrisant pas le sujet et ayant toujours fait confiance aux laboratoires qui sont censés leur fournir des produits sans danger…Il faut donc les informer eux aussi et leur demander un rendez-vous avec un médecin de médecine interne en premier lieu.

Supposons qu’effectivement, les preuves ne sont pas suffisantes. Personne ne peut nier la toxicité de l’aluminium dans l’organisme, du moins aucun scientifique ! Alors, nos vies ne comptent pas comparées à l’argent que cela rapporte !

Il est plus que temps que les malades se mobilisent (et même les bien portants) ! Cela sera un combat difficile mais nous ne pouvons pas subir les bras croisés et ne pas penser à toutes ces personnes (y compris les enfants) qui courent un risque de développer une maladie grave !

Ce sera loin d’être facile : je suis en contact avec Mme Lucienne Foucras, auteur du livre ' Le Dossier Noir contre le vaccin hépatite B ' dont le mari est décédé très rapidement après sa vaccination, ayant déclaré une Sclérose Latérale Amyotrophique, maladie irréversible. Malgré la célébrité acquise de par son livre, celle-ci me dit avoir beaucoup de refus de la part des médias. Les médias eux ont aussi sont frileux….l’état ?…..les laboratoires ?….ou les deux ?

Il est vrai que c’est un grave cas de santé publique ! ' Nous sommes à l’aube d’une véritable catastrophe sanitaire ' (dixit Dr Marc Girard) sachant que tout le monde se fait vacciner aveuglément ! sans parler des vaccinations obligatoires….mais il existe des lois qui nous permettent de refuser cet acte, faut-il encore le savoir….

Tout ceci montre l’importance de faire circuler l’information ! Nous pouvons déjà, à notre niveau, éviter le risque de maladies dans notre entourage.

Il faut informer également les médecins car beaucoup ne sont pas au courant, il faut en parler ! Si chacun le fait auprès de ses connaissances et de sa famille, l’information va circuler très rapidement.

Les associations sont de plus en plus nombreuses ! Il faut se bouger, nous ne pouvons rester là sans rien dire alors que nous connaissons les risques ! N’auriez-vous pas mauvaise conscience de ne pas en avoir parlé lorsque vous constaterez un cas de sclérose en plaques dans votre famille ou un enfant décédant d’une aplasie médullaire suite à une vaccination avec un adjuvant d’aluminium ? ? ?

Je suis scandalisée qu’aucune autorité ne réagisse ! (où est le ' principe de précaution ? ')

Tous les patients essaient de faire éclater cette vérité, l’essentiel pour tous est :

que l’on stoppe cette vaccination aluminique le plus vite possible !

que l’état fasse reconnaître toutes ces maladies post-vaccinales auprès de la sécurité sociale.

Je ne suis ni scientifique, ni médecin, ni anti-vaccins, je suis tout simplement une personne qui a recherché un diagnostic à son état, qu’aucun corps médical ne trouvait. J’ai eu la chance de rencontrer une collègue qui avait déjà fait le parcours et qui a découvert les accidents post vaccinaux. Et, grâce à Internet, nous avons approfondi les choses….

Je souffre depuis maintenant trois ans, pas de traitement (des anti-douleurs et anti-dépresseurs à usage antalgique). La tâche la plus simple est devenu un obstacle. Je ne peux plus faire aucun projet, je ne sais pas ce que sera mon avenir car je suis en arrêt de travail… Je prends des dérivés de morphine pour calmer les douleurs et donc, j’ai le choix entre dormir ou avoir mal…Ma famille en souffre et plus particulièrement ma fille de quatorze ans qui a toujours vu sa maman très dynamique, vivant à 100 à l’heure et je ne peux plus participer avec elle à des activités !

 

J’adorais mon travail mais il demande de la concentration et de la mémoire et ces capacités sont fortement diminuées ! La fatigue est omni présente et m'invalide. J’avais des activités extra professionnelles que j’ai du cesser…Le but n’est pas de me plaindre mais simplement vous informer ce que des milliers de gens vivent au quotidien !

J’ai découvert de nombreuses personnes par l’intermédiaire de forums sur le net et nos symptômes sont tous les mêmes et tous ont été vaccinés avant de tomber malade…Nous sommes diminués physiquement et mentalement, notre quotidien est un combat permanent, nos souffrances et symptômes ne nous lâchant pas…

Lorsque c’est la fatalité, nous subissons mais lorsque l’on sait que c’est une injection nocive qui a pu nous rendre ainsi, on ne peut subir sans rien dire et ni faire !

Je vous remercie d’avoir lu cette synthèse qui m’a demandé de nombreux mois car j’en ai accumulé des documents ! Mais je voulais créer une synthèse accessible à tous car nombreux documents m’ont demandé beaucoup de recherches pour comprendre le ' jargon médical '.

Depuis septembre 2005, je suis enfin diagnostiquée, il s'agit bien d'une 'myofasciite à macrophages' et mon combat administratif commence...

On dit souvent ' la santé, c’est important ' mais lorsque j’ai perdu de mes capacités physiques et cognitives, c’est là que j’ai vraiment pris conscience de l’importance d’être en bonne santé !

J’ai besoin de vous, des dizaines de milliers de personnes ont besoin de vous, des gens souffrent et si l’on arrive à faire bouger les choses, peut-être pouvons-nous espérer être entendus…

Je vous remercie à l’avance de faire circuler l’information, je suis à votre entière disposition et, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par l’intermédiaire de ce site.

L’énergie qui me reste, je la consacrerai à me battre,

Pour nous, victimes mais aussi pour VOUS et VOS ENFANTS !

Marie Odile,

Une victime du vaccin Hépatite B non reconnue comme beaucoup d'autres...

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site